À vous, femmes, mères, épouses, professionnelles…

Voilà le temps des fêtes passé, une nouvelle année commence avec de bonnes résolutions que l’on tiendra… Ou pas ?! Les films de Noël sont aussi derrière. On les retrouvera l’année prochaine et il y a fort à parier qu’ils véhiculeront toujours ce message récurrent : famille ou travail il faut choisir! Au final, la grande majorité d’entre vous prioriseront leur vie familiale au détriment d’autres réalisations.

La régression est-elle contagieuse ? Non mais oui, un peu quand même…

Depuis quelques semaines, un sujet revient de manière récurrente tant avec les parents que j’accompagne que lors des formations que je dispense aux professionnels-les de l’enfance. Pour les parents, les questions sont : est-ce normal que mon enfant régresse ? Pourquoi, régresse-t-il ? Pour les professionnels-les, la question est : que se passe-t-il, beaucoup d’enfants régressent en même temps…

Le harcèlement entre pairs

Dans cet article, je vous parle de harcèlement. Plus particulièrement du harcèlement entre pairs qu’un certain nombre d’enfants subit. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser qu’il existe plusieurs types de harcèlement comme le cyberharcèlement, le harcèlement prof-élève, le harcèlement sexuel… mais pour cet article nous nous arrêterons sur le harcèlement…

Jouer dehors

Jouer dehors, sauter dans les flaques… sortir par tous les temps !

L’automne pointe le bout de son nez. Les températures oscillent beaucoup et les changements de temps sont rapides et fréquents. Ce n’est pas pour autant que les enfants n’ont plus besoin de jouer dehors. Même sous la pluie, avec du vent ou dans la neige, être dehors apporte de nombreux bienfaits tant au corps qu’à l’esprit ! En voici quelques-uns :

Les habitudes

Tout être humain répète quotidiennement moult gestes de manière automatique et inconsciente. Lorsque ceux-ci amènent des habitudes et comportements positifs, tout va bien. A contrario, certains comportements inopportuns des adultes et/ou des enfants sont le résultat d’une mauvaise habitude ; cette mauvaise habitude peut fortement polluer la vie de la famille. 

Jouer avec l’eau

Il fait beau, il fait chaud, c’est la période idéale pour jouer avec l’eau. L’eau est un des quatre éléments naturels qui a un fort pouvoir de fascination auprès de l’enfant. Ces jeux permettent de multiples expériences sensorielles et répondent à un besoin de découverte de l’enfant. Plaisirs et apprentissages garantis !

L’eau produit des ressentis corporels agréables et/ou désagréables. Toutes ces expériences sont intéressantes à vivre pour l’enfant. Jouer avec un bac remplit d’eau ou dans une petite piscine permet entre autre de :

Angoisse, anxiété des boulets dont il est difficile de se débarrasser !

Lorsque l’on parle d’anxiété ou d’angoisse, nous pensons que cela concerne principalement les adultes. Si la vision du monde de l’enfance pleine de spontanéité, de candeur et d’innocence est encore bien présente, elle n’est malheureusement plus aussi vraie. Les grands changements sociétaux de ces dernières décennies mettent beaucoup de pression sur les épaules des adultes et, désormais, des enfants (élitisme, standard de réussite, pressions et exigences scolaires…) Depuis quelques années, je reçois de plus en plus d’enfants angoissés ou anxieux et ils sont de plus en plus jeunes à franchir le seuil de ma porte.

Coller une étiquette ou poser un diagnostic

De plus en plus souvent, lorsque les parents ou les professionnels.les de l’enfance se demandent si l’enfant a peut-être un TSA, TDAH, DYS, HP… Une peur arrive très vite, celle de coller une étiquette à l’enfant, de le mettre dans une case. Cette peur que l’enfant soit différent et qu’il souffre, qu’on le rejette…, peut…